in , ,

Attaque à Bamako: Un proche d’Al Qaïda a revendiqué la prise d’otages à Bamako qui a fait 27 morts

Le groupe jihadiste de Mokhtar Belmokhtar, fidèle à Al Qaïda, a revendiqué la prise d’otages meurtrière de l’hôtel Radisson Blu de Bamako, L’attaque s’est terminée vendredi après neuf heures d’enfer et plus de 27 morts, à la suite de l’intervention conjointe des forces maliennes et étrangères, notamment françaises.
Un attentat qui survient une semaine après les attaques meurtrières qui ont fait à Paris 130 morts et plus de 350 blessés et revendiquées pour leur part par le groupe Etat islamique.
L’état d’urgence est décrété “sur l’ensemble du territoire malien” pour une durée de dix jours à compter de la nuit de vendredi à samedi, a annoncé le gouvernement à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaires.
Dans la soirée, le groupe du chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar a adressé un document sonore à la chaîne qatarie Al-Jazeera : “Nous les Mourabitoune, avec la participation de nos frères (…) d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, revendiquons l’opération de prise d’otages à l’hôtel Radisson”.
Les forces spéciales françaises venues de Ouagadougou, au Burkina Faso voisin, ont participé aux opérations, en assistance des forces maliennes.Sont également intervenus des membres de la Minusma et des forces américaines.
Immédiatement après la fin de l’assaut, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta –qui a écourté son séjour au Tchad où il était pour un sommet des cinq pays du Sahel–, a salué sur son compte Twitter “le professionnalisme des forces de défense et de sécurité du Mali et remercié les pays amis pour leur assistance”.
Des étrangers d’au moins 14 nationalités faisaient partie des quelque 140 clients de l’hôtel Radisson Blu, selon le ministère de la Sécurité intérieure et les autorités ou employeurs des pays concernés: Algérie, Allemagne, Belgique, Canada, Chine, Côte d’Ivoire, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Maroc, Russie, Sénégal et Turquie.
Air France, a annulé tous ses vols à partir et à destination de Bamako, faisait état de 12 employés logés dans l’établissement qui ont été mis “en lieu sûr”.

What do you think?

Written by La rédaction

AFFRONTEMENTS A TOUBA en Guinée: Le procureur général fait l’état des lieux

Assane Sall, un cadre sénégalais travaillant pour la société pétrolière Vivo Energy parmi les victimes de l’hôtel Radisson Blue de Bamako