in , ,

CULTURE: Grande plaidoirie de MAGUETTE THIAM et compagnie pour une industrialisation de la culture au Sénégal

En effet, c’est lors de l’ouverture du grand festival “carrefour des arts”à l’auditorium de Thies. Une cérémonie parrainé par le lead vocal du groupe DANDE LENOL BABA MAAL. Maguette Thiam,coordonnateur de l’initiative , par ailleurs,acteur de la structure culturelle la “colombe” est revenu sur la dimension de l’événement qui a une posture nationale et qui est destiné à mettre en exergue le potentiel artistique sénégalais et les voies et moyens pour son industrialisation.C’est la raison pour laquelle lui et ses collaborateurs autour de l’actrice culturelle FAMA AW se sont investis pour offrir en modèle l’exemple de BABA MAAL pour une croyance effective des acteurs culturels qui veulent s’investir dans le créneau de la culture. UNE occasion saisie par MAGUETTE Thiam de lancer un cri du cœur a l’endroit de la tutelle pour une réelle prise en charge du secteur qui peut être réellement un des leviers qui boostent notre économie nationale. Maguette Thiam ajoute que le projet “carrefour des arts” est ambitieux car il se veut un creuset pour la mise sur pieds de jalons pour une réelle industrialisation de la culture.Réitérant les mêmes propos, FAMA AW commissaire chargée de la communication du “carrefour des arts” a de manière profonde expliqué que le projet est inclusif et il s’est fait de concert avec les acteurs de la musique, la danse ,le théâtre ,tout en précisant que l’événement est national .FAMA AW ajoute qu’après l’ouverture, c’est le colloque qui suit colloque qui sera consacré a des réflexions sur les moyens et stratégies de financement du secteur par les contributions des institutions financières,des agences d’investissements etc…,suivi par la Foire Internationale des produits Artistiques et Culturels (FIPAC) et qui sera bouclé par un dîner de gala présidé par le maire de la ville de Thiès au musée de Thiès.

 

ASSANE DIOP

What do you think?

Written by La rédaction

Politique : Touba, Serigne Bassirou Bousso boude “Bokk Gis Gis” puis la coalition Dékal Yakaar et bascule vers l’APR

Politique : “Je suis toujours au Pds . Aujourd’hui comme hier, je suis engagé dans un combat contre le régime de Macky Sall” ( Serigne Assane Mbacké Atékh )