in , ,

Des coups de poing au Parlement sud-africain

Les députés de la gauche radicale sud-africaine en sont venus aux mains mardi avec le service d’ordre du Parlement, pour la deuxième fois en deux semaines, illustrant la détérioration du climat politique dans un pays où le président fait face à plusieurs scandales de corruption.

Vêtus de leurs traditionnelles combinaisons rouges de mineurs, les parlementaires des Combattants pour la liberté économique (EFF, opposition) ont été violemment chassés de l’Assemblée alors qu’ils perturbaient le début de séance en demandant le départ du chef de l’État Jacob Zuma.

«Le président a brisé son serment, il a délibérément violé la Constitution. C’est Zuma qui devrait partir», ont-ils scandé avant de donner des coups de poing et de jeter des bouteilles d’eau aux forces de sécurité qui venaient les expulser.

L’incident, qui s’est déroulé mardi sous les yeux impassibles du président, est intervenu quelques minutes avant une séance de questions-réponses entre les parlementaires et le chef de l’État.

What do you think?

Written by La rédaction

Violence conjugale : Le maire de Taïf ( département de Mbacké ) bastonne et casse le bras de sa femme

Sport : Résultats et classement au terme de la 23ème journée de la ligue 1 de football au Sénégal