in , ,

Des proches de Cissé Lo à Niass : «On n’a pas à polémiquer avec un homme de l’ «autre Sénégal» qui refuse de grandir… »

La mayonnaise ne prend plus entre les proches de Moustapha Niass et ceux de son suivant direct à l’Assemblée Nationale, en l’occurrence,  Moustapha Cissé Lo. Taxé par les jeunes progressistes de «poison errant», la réponse ne s’est pas fait attendre du côté d’El Pistolero. A en croire Mor Lo, responsable politique de l’Alliance Pour la République (APR) à Touba : «Le discours tenu par ces jeunes de l’Alliance des Forces du Regret, pardon, du Progrès(AFP) n’est guidé que par une haine haineuse, une méchanceté gratuite et, on n’en a pas à faire grand cas. Aujourd’hui, c’est refuser de voir le soleil en plein jour que de vouloir annihiler les percées considérables, les réalisations dignes de gloire de son Excellence Monsieur Moustapha Cissé Lo à la tête  du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO). A défaut de le célébrer, de le féliciter, Moustapha Niass et sa bande d’incapables, de lâches devraient alors faire profil bas, se taire et se terrer. On n’a vraiment pas à polémiquer avec un homme de l’ «autre Sénégal» qui s’englue dans l’infantilisme et qui refuse de grandir », a fulminé le conseiller municipal à la Mairie de Touba-La-Sainte. M. Lo, de poursuivre : «Le manque de cohérence qui caractérise le texte bidon, voire bouffon de ces ouailles de Niass en dit long sur leur état d’esprit. C’est encore faire preuve de mauvaise foi que de soutenir que le Président Cissé Lo ne peut pas mobiliser. Armé d’éthique, d’abnégation, de courage, il s’est toujours dressé contre l’injustice sous toutes ses formes. Et c’est ce qui lui a valu des déboires dans le passé. Il était resté debout lorsque l’essentiel était menacé. Ce n’est pas donc ces partisans d’un parti  dépourvu d’âme, dépeuplé dont la nouvelle idéologie est le suivisme qui peuvent l’ébranler. Peut-être que ces gens –là sont atteints de cécité et/ou de maladie psychosomatique. Mais, qu’ils sachent que rien ne sera de trop pour défendre Moustapha Cissé Lo qui a toujours fait partie des premiers soldats du bataillon marron-beige et qui continue de rester fidèle aux idéaux du Président de la République Macky Sall. N’en déplaise à ces goulus du pouvoir ! ».

Ibrahima NGOM

What do you think?

Written by La rédaction

L’ex -président du Groupe parlementaire BBY se dit satisfait par le bilan de Moustapha Cissé Lô à la tête du parlement de la CEDEAO.

Audit du COUD par l’OFNAC : La lettre explosive de Cheikh Oumar Anne à Nafi Ngom Keïta, le 16 décembre 2015