in , , ,

Diplomatie : Dakar et Banjul se retrouvent enfin dans la capitale sénégalaise pour une sortie de crise

Les autorités sénégalaises et gambiennes se sont retrouvées ce dimanche à Dakar pour trouver une solution à la fermeture de la frontière des deux pays.

Dans son discours, le ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye a souhaité qu'”une solution durable” soit trouvée pour l’intérêt des deux Etats.

Pour sa part, la ministre gambienne des Relations extérieures, Neneh Macdouall Gaye a appelé au “respect des accords qui lient le Sénégal et la Gambie” à l’approche du ramadan.

A l’origine de cette situation déplorable, la Gambie qui avait décidé il y a plusieurs mois de multiplier par cent la taxe pour traverser son territoire. Cette  décision gambienne a créé des pénuries de produits quotidiens essentiels des deux côtés de la frontière.

Les camions sénégalais étaient obligés de faire un détour de cinq cents kilomètres pour atteindre le sud du pays.

“C’est le sixième blocus depuis 2000 … Nous exigeons que la frontière soit ouverte à toutes les heures, pas fermée tous les jours de 19 heures à 7 heures ” a dénoncé Pape Seydou Dianko, membre du Syndicat des transporteurs sénégalais avant de réclamer aussi un pont”.

La construction d’un pont pour contourner cette difficulté et traverser la rivière qui donne l’accès à la Casamance avait été envisagée.

Le pont en question a été retardé pendant des décennies et les travaux toujours en cours devraient s’achever en 2017.

La réunion de Dakar est donc la première rencontre officielle du genre sur le sujet depuis la fermeture de la frontière des deux Etats.

What do you think?

Written by La rédaction

Adama Sarr , un natif de la localité lance la GADEM ( Génération Actions pour le développement de Mbacké )

Football : Des pratiques mystiques, la Sunéor de Diourbel a elle aussi sa manière de faire !