in , , ,

Etats-Unis et l’Iran / La tension monte le jour des obsèques du général iranien Qassem Soleimani, tué dans un bombardement américain qui a conduit Téhéran à annoncer des “représailles”

Les brigades du Hezbollah, la faction pro-Iran la plus radicale du Hachd al-Chaabi irakien, ont appelé samedi soir les forces de sécurité irakiennes à s’éloigner “d’au moins 1 000 mètres” de leurs bases abritant des soldats américains, à compter de dimanche soir. Samedi, les appels à la “vengeance” ont fusé au milieu des drapeaux américains en feu et des cris de “Mort à l’Amérique” dans des défilés de dizaines de milliers d’Iraniens en pleurs à Téhéran, ou d’Irakiens en noir et se frappant la poitrine en signe de deuil à Bagdad, Kerbala et Najaf, deux villes saintes au sud de la capitale. Le président Donald Trump a averti Téhéran que les Etats-Unis ont identifié 52 sites en Iran et les frapperont « très rapidement et très durement » si la République islamique attaque du personnel ou des objectifs américains. Certains de ces sites iraniens « sont de très haut niveau et très importants pour l’Iran et pour la culture iranienne », a précisé Donald Trump dans un tweet. « Les Etats-Unis ne veulent plus de menaces ! », a-t-il prévenu. Donald Trump a par ailleurs souligné que le chiffre de 52 correspondait au nombre d’Américains qui avaient été retenus en otages pendant plus d’un an à partir de la fin de 1979 à l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran.

What do you think?

Written by La rédaction

Venue participer au “clean day” ou journée de nettoiement, la première dame Mariéme Faye Sall envahie par une foule de quémandeurs…”Madame, diapalé ma rek ma jëndal sama yaay saaku ceep…”

” CLEANING DAY” AUX P.A: Amadou Ba, Mbaye Ndiaye et Moussa Sy coude- à- coude pour chasser la saleté…