in , , ,

Grand magal de Touba 2015 :L’état s’engage et s’active pour la réussite de l’organisation !

Aprés Touba pour le CLD et le CDD puis Diourbel pour le CRD, les organisateurs du grand magal de Touba commémorant le départ d’exil de Serigne Touba Cheikh Ahmadou Bamba se sont donnés rendez vous à Dakar pour la réunion nationale.
La rencontre présidée par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Abdoulaye Daouda Diallo a enregistrée la présence du Gouverneur de Dakar, du Préfet et des directeurs généraux des agences et services concernées par l’oragisation de cet événement religieux. Le porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké par ailleurs président du comité d’organisation du magal accompagné d’une très forte délégation a également pris part à la rencontre.
La lecture du procès verbal du CRD du 1er octobre dernier par Mouhamadou Moustapha Ndao, le gouverneur de la région de Diourbel est le premier point de cette rencontre préparatoire du grand magal de cette année prévu le 1er décembre 2015.
Les autorités étatiques ont été interpellées sur plusieurs points concernant le bon déroulement du Magal. Pour la sécurité des pélerins et de leurs biens il est recommandé l’augmentation de l’effectif de la Police, de la Gendarmerie et des Sapeurs-Pompiers, avant, durant et après le Magal. Les forces de l’ordre doivent aussi veiller sur les stationnements, le respect du Code de la route par les automobilistes, l’interdiction de circulation des motos jakarta, mais aussi assurer une surveillance accrue dans les zones peuplées pour les cas de vol etc.
Concernant les travaux d’assainissement en cours dans la ville sainte, les finitions sont exigées avant le Magal. L’amélioration des conditions d’hébergement et la fermeture du minaret ( Lamp Fall ) pour la sécurité des pèlerins figurent également parmi les préoccupations. Les secteurs de la santé, l’hygiène, l’hydraulique, l’électricité, eaux et forêts, l’environnement, les télécommunications, la question de laissez-passer, les institutions financières, l’élevage, le commerce, la prise en charge des enfants en situation difficile, la communication entre autres ont été également abordés et des explications ont été fournies par les autorités compétentes et des délais ont été fixés pour la finition de travaux.
Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké pour sa part a remercié le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique et l’ensemble des directeurs généraux pour les éclaircissements et leur exposé de l’état d’avancement des projets entamés dans la ville sainte de Touba avant de remercier le président de la République Macky Sall au nom du Khalife général des mourides. Le marabout a beaucoup a insisté sur la nécessité de la sécurité dans les routes et la protection des pèlerins tout en priant pour un réussite dans l’organisation du Magal 2015.
Le ministre Abdoulaye Daouda Diallo a rappeler les instructions du chef de l’état qui a demandé à ce que toutes les dispositions soient prises pour que le Magal se passe dans les meilleures conditions possibles et déclaré qu’il ne ménagera aucun effort pour remplir la mission confiée par le président Macky Sall.

What do you think?

Written by La rédaction

Le Sénégal compte 9 associations d’homosexuels reconnues selon Aboubacry Mbodj, Sg Raddho en conférence à l’UGB

Riposte aux attaques du Grand Parti : L’Afp fait une démonstration de force à Sorano