in , ,

LES AUXILIAIRES DE TRANSPORTS DU PORT SE SPÉCIALISENT GRACE A L’ONFP

l’Office National de Formation Professionnelle (ONFP) organise un atelier de concertation avec les acteurs de la branche professionnelle auxiliaires de transport.
L’objectif est d’appuyer la branche professionnelle auxiliaires de transport dans l’organisation et la standardisation des qualifications professionnelles au regard de la classification professionnelle de la convention collective en vigueur dans son secteur d’activités.
Cette rencontre s’inscrit en droite ligne avec les directives présidentielles, notamment sur les questions d’emploi et de qualification professionnelle. Une occasion saisie pour MAMADOU NDIONE secrétaire permanent SATS (organisation des syndicats auxiliaires de transports), pour dire que cette rencontre initiée par l’ONFP vient à son heure. La formation des auxiliaires de transport est effective mais dans le souci de donner un contenu dans les modules, des spécialisations seront faites pour améliorer les profils et définir les cadres devant mener vers des spécialités plus soutenues . Ceci pour harmoniser les acteurs des différents secteurs portuaires. Au delà du centre de formation crée avec l’aide de la coopération française, il y’a une rentabilité pour les acteurs en terme d’achat de quota de formation. Par ailleurs, il y’aura une définition de certains métiers par l’octroi de manuel de transport dans un souci d’harmonisation des procédures de formation. Ce qui sera visible dans les appellations en harmonisant les profils et les catégories. Les dockers, les conducteurs d’engins, les grutiers, les pointeurs, les gestionnaires de parcs, les agents facturiers, les agents planning, les superviseurs, un ensemble de corps de métiers qui montre que le port est le poumon de l’économie du Sénégal et est un facteur de compétitivité selon MAMADOU NDIONE. Au sortir de cette rencontre, Mr Ndione est persuade que les acteurs portuaires iront vers un référentiel métier, des recommandations, plus d’efficience, une main d’oeuvre qualifiée, en passant par une bonne législation, par un veille juridique.

Assane Diop

What do you think?

Written by La rédaction

2ème édition journée culturelle Cheikh Mouhamadou Fadel Mbacké , le jeudi 7 avril 2016 au theatre de verdure de Mbacké

Pour de meilleures conditions de travail, les inspecteurs contrôleurs du travail et de la sécurité sociale tapent sur la table