in , ,

Médias: 2015 année macabre pour la presse, 65 journalistes tués dans dans l’exercice ou en raison de leurs fonctions 20 pays différents ( Reporters sans frontières )

Attention : le tableau « journalistes tués » ne recense que les professionnels des médias dont Reporters sans frontières a pu établir de façon avérée qu’ils ont été tués à cause de leurs activités de journaliste. Il ne comprend pas ceux, tués ou assassinés pour des motifs indépendants de leur profession ou pour lesquels le lien avec leur travail n’a pas pu encore être confirmé.

 

 

Azerbaïdjan (1)
9 août 2015 – Rasim Aliyev – IRFS

 

Brésil (3)
6 août 2015 – Gleydson Carvalho – Radio Liberdade 90.3 FM
22 mai 2015 – Djalma Santos da Conceição – RCA FM
4 mars 2015 – Gerardo Ceferino Servían Coronel – Radio Ciudad Nueva

 

Colombie (1)
14 février 2015 – Luis Peralta – Radio Linda

 

France (8)
7 janvier 2015 – Stéphane Charbonnier (Charb) – Caricaturiste, directeur de publication – Charlie Hebdo
7 janvier 2015 – Jean Cabut (Cabu) – Caricaturiste – Charlie Hebdo
7 janvier 2015 – Georges Wolinski (Wolinski) – Caricaturiste – Charlie Hebdo
7 janvier 2015 – Bernard Verlhac (Tignous) – Caricaturiste – Charlie Hebdo
7 janvier 2015 – Philippe Honoré (Honoré) – Caricaturiste – Charlie Hebdo
7 janvier 2015 – Mustapha Ourrad – Correcteur – Charlie Hebdo
7 janvier 2015 – Elsa Cayat – Chroniqueuse – Charlie Hebdo
7 janvier 2015 – Bernard Maris – Chroniqueur – Charlie Hebdo

 

Guatemala (1)
10 mars 2015 – Danilo López – Correspondant à Prensa Libre

 

Inde (5)
24 octobre 2015 – Mithilesh Pandey – Dainik Jagran
3 octobre 2015 – Hemant Yadav – TV 24
17 juillet 2015 – Raghavendra Dube – Khushboo Ujala
19 juin 2015 – Sandeep Kothari – Journaliste freelance
8 juin 2015 – Jagendra Singh – Journaliste

 

Irak (11)
16 août 2015 – Yahya Al-Khatib – Al Mosuliyah ; Naynawa Al Ghad
5 août 2015 – Ghazi Al Obeidi
16 juillet 2015 – Jalaa Al Abady – Al Mowseliya TV
16 juillet 2015 – Jala’a Adnan Al Abadi
6 mai 2015 – Majed Al Rabi’i – caméraman pour Al-Masar TV
26 avril 2015 – Thaer Al-Ali – Ra’i Al-Nas
17 avril 2015 – Fias Yasin Al Jubori, “Firas Al Bahr” – Al Mosuliyah ; Naynawa Al Ghad
15 mars 2015 – Omar Younis Al Ghaafiqi – Nineveh Media Office
18 février 2015 – Qais Talal – Correspondant de la chaîne Sama Mosul
16 février 2015 – Ashraf Shamil Al Abadi
23 janvier 2015 – Ali Al-Ansari – journalist for Al-Ghadeer satellite television

 

Kenya (1)
30 avril 2015 – John Kituyi – Directeur de publication – Mirror Weekly

 

Mexique (3)
2 août 2015 – Rubén Espinosa Becerril – Photojournaliste – Revista Proceso, AVC
3 mai 2015 – Armando Saldaña Morales – Radio La Ke Buena
5 février 2015 – Moisés Sánchez Cerezo

 

Mozambique (1)
28 août 2015 – Paulo Machava – Diario de Noticias

 

Pakistan (2)
3 novembre 2015 – Muhammad Zaman Mehsud – Nai Baat, Daily Ummat
9 septembre 2015 – Aftab Alam – Geo TV, Samaa TV

 

Philippines (3)
27 août 2015 – Cosme Diez Maestrado – dxOC radio
19 août 2015 – Teodoro Escanilla ’Tio Todoy’ – DZMS radio
18 août 2015 – Gregorio ’Loloy’ Ybanez – Kabuhayan News Services

 

RD Congo (1)
16 avril 2015 – Soleil Balanga – Journaliste à la radio communautaire Monkoto, assassiné le 16 avril 2015.

 

Somalie (2)
3 décembre 2015 – Hindia Mohamed – Reporters – Radio Mogadiscio et Somali National TV
30 avril 2015 – Daud Ali Omar – journaliste – Radio Baidoa

 

Soudan du Sud (6)
19 août 2015 – Peter Julius Moi – journaliste -Corporate Weekly
25 janvier 2015 – Musa Mohamed – Journaliste – Raja FM
25 janvier 2015 – Adam Juma – Journaliste – Raja FM
25 janvier 2015 – Dalia Marko – Journaliste – Raja FM
25 janvier 2015 – Randa George – Journaliste – Raja FM
25 janvier 2015 – Boutros Martin – Journaliste – South Soudan TV (SSTV)

 

Sri Lanka (1)
8 septembre 2015 – Priyantha Ratnayake

 

Syrie (7)
7 décembre 2015 – Zakaria Ibrahim – freelancer (covering for Al Jazeera)
6 novembre 2015 – Ahmed Youssef (Abou Hamza) – Smart News agency
26 septembre 2015 – Obada Ghazal – reporter for Smart News
12 août 2015 – Waddah Youssef – Sham FM
26 juin 2015 – Mohamed Al-Asfar – Al-Jazeera cameraman
31 mai 2015 – Ammar Al-Shami – Reporter for Qasioun News
31 janvier 2015 – Kenji Goto – Journaliste freelance

 

Turquie (1)
25 mars 2015 – Ünsal Zor – Adımlar

 

Ukraine (2)
16 avril 2015 – Oles Buzina
28 février 2015 – Serhiy Nikolayev – Segodnya

 

Yémen (5)
17 septembre 2015 – Bilal Sharaf Al Din – caméraman Al Masira TV
25 mai 2015 – Abdallah Qabel – Yemen Youth TV
25 mai 2015 – Youssef Al-Aizari – Suhail TV
20 avril 2015 – Mohamed Chamsan – Yemen Today
4 janvier 2015 – Khaled Al-Washaly – Al-Masira

Reporters sans frontières (RSF) dénombre au moins 67 journalistes tués dans l’exercice ou en raison de leurs fonctions et déplore le manque d’implication de certains États dans la protection des journalistes et demande une “réaction à la hauteur de l’urgence”.

Au cours de l’année 2015, Reporters sans frontières (RSF) a recensé 110 journalistes tués en raison de leur métier ou décédés de morts suspectes. Pour 67 d’entre eux, l’organisation est en mesure d’affirmer de manière formelle qu’ils ont été tués en raison de leur profession ou dans l’exercice de leur mission, soit un total de 787 depuis 2005. Les autres cas font l’objet de suspicions. A ces chiffres s’ajoutent 27 journalistes citoyens et 7 collaborateurs de médias tués. Cette situation préoccupante est imputable à une violence délibérée contre les journalistes, et témoigne de l’échec des initiatives en faveur de leur protection.

Parmi les pays les plus meurtriers pour les journalistes en 2015, un pays européen, la France, figure au troisième rang, après la Syrie et l’Irak. L’attaque perpétrée en janvier contre Charlie Hebdo participe à l’inversion de la tendance de 2014 où deux tiers des reporters tués dans le monde l’avaient été en zones de conflits. Cette année, au contraire, deux tiers des journalistes tués l’ont été “en temps de paix”. Le bilan fait l’objet d’un rapport complet qui peut être trouvé ici.

“Il est impératif de mettre en place un mécanisme concret pour l’application du droit international sur la protection des journalistes, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de l’organisation. Aujourd’hui, des groupes non étatiques perpètrent des exactions ciblées contre les journalistes, tandis que de trop nombreux États ne respectent pas leurs obligations. Les 110 reporters tués cette année doivent générer des réactions à hauteur de l’urgence : un représentant spécial pour la protection des journalistes auprès du secrétaire général des Nations Unies doit être nommé sans tarder.”

Dans son rapport annuel sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité, le 6 août 2015, le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon s’alarmait de cette situation : “je suis profondément inquiet par l’incapacité à réduire la fréquence et l’ampleur des violences ciblées auxquelles sont confrontées les journalistes et l’impunité presque absolue pour de tels crimes.” Pour répondre à la persistance et la diversité des risques encourus par les journalistes, RSF a publié le 15 décembre 2015, en partenariat avec l’Unesco, une édition revue et corrigée du Guide pratique de sécurité pour les journalistes.

Établi chaque année depuis 20 ans par RSF, le bilan annuel des exactions contre les journalistes s’appuie sur des données précises, collectées grâce à l’activité de veille de l’organisation. Le “Committee to Protect Journalists”, basé à New York, publie son propre bilan le même jour.

What do you think?

Written by La rédaction

Qui est derrière la libération des homosexuels de Kaolack ? ( Serigne Modou Bousso Dieng )

Argent de Diack: les assises de Mbaw ont aussi reçu leur part du gâteau