in , , , ,

Ndiassane : Ses différents khalifes et l’historique de son Gamou annuel

Cheikh Bounama Kounta, le fondateur de la Tarikha Khadriya au Sénégal, a érigé d’abord le village de Ndankh en 1800, avant de s’installer plus tard à Ndiassane qu’il fonda en 1883, révèle Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Kounta. Cheikh Bounama, connu sous le nom de Serigne Sidi Ahmed, est selon Cheikh Bounama, né en 1780 à Akhably (Algérie), avait été envoyé par son maître, le réformateur de la Tarikha khadriya Cheikh Sidi Makhtar Kounta, afin d’aider à l’expansion de l’islam et à l’implantation de la Tarikha en Afrique de l’Ouest, rappelle le porte-parole du Khalife de Ndankh. Un descendant du prophète Mohamed (PSL), précise le porte-parole du Khalife de Ndankh. Il s’était installé à Ndankh pour les besoins d’une retraite spirituelle, avant d’aller fonder Ndiassane, où il restera jusqu’à son rappel à Dieu, rappelle Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Kounta.‘’Cheikh Bounama, un descendant des Bani Qoreïch de la Mecque, ceux qui détiennent les clefs des deux saintes mosquées, est reconnu comme un savant et un saint homme’’, relève Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Kounta. Etant le plus âgé des petits-fils, Mame Bouh Mamadou Kounta dirige aujourd’hui le Khalifat des ‘’Akhlou kountiyou’’ du Sénégal, de l’Afrique et de la diaspora. Le Khalife général des khadres de Ndiassane, Mame Bouh Mamadou Kounta, lui, fait l’historique du Gamou de Ndiassane, initié par son grand-père, le fondateur de la cité religieuse, Mame Bounama Kounta, en 1803. A sa disparation, précise-t-il, c’est Cheikhal Bécaye Kounta, qui héritera du khalifat, qu’il dirigera pendant 15 années. Il est remplacé par Cheikh Sidy Lamine Kounta, dont le règne durera 44 ans.Le Khalife de Ndiassane confie que ce fut ensuite au tour de son propre père de présider aux destinées de la communauté khadrya pendant deux ans et demi, avant de passer le témoin à Serigne Sidy Yakhiya Kounta, qui restera 11 ans et 6 mois à la tête du Khalifat. Après lui, la charge est revenue à Baye Bouh Kounta, le dernier fils de Mame Bounama Kounta, qui dirige la Tarikha durant 15 années, avant de céder la place au plus âgés des petits-fils de Mame Bounama Kounta, raconte encore le khalife.

 

 

ASSANE DIOP

What do you think?

Written by La rédaction

Adduction d’eau: La fondation 221 au chevet des populations des quartiers périphériques de Ndindy

Religion : Ndiassane, lieu de convergence des fidèles pour la célébration de son Gamou annuel