Accueil A la une Nigeria : Prise de contact stratégique de la présidente du parlement de...

Nigeria : Prise de contact stratégique de la présidente du parlement de la CEDEAO avec le personnel

6
blank

En marge des travaux de la première session ordinaire 2024 du parlement de la CEDEAO, l’honorable Hadja Mémounatou Ibrahima, présidente togolaise du parlement de la CEDEAO, a entamé des prises de contact avec le personnel de cette institution. Le mardi 3 juillet 2024, la présidente a rencontré la division des Affaires parlementaires et de la Recherche, marquant ainsi le début de cette initiative.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de sa volonté de se familiariser avec les différentes Directions et Divisions du parlement. « Je démarre ce jour des rencontres avec les différentes Directions et Divisions du Parlement de la CEDEAO. Elles occupent une place centrale et leur rôle est crucial dans la coordination des activités parlementaires et dans la promotion d’un dialogue constructif au sein de notre organisation », a déclaré l’honorable Mémounatou Ibrahima.

La présidente a souligné l’importance de ces échanges pour mieux comprendre les défis et opportunités auxquels l’organisation est confrontée. « En rencontrant les différentes directions, j’aurai l’occasion d’échanger des idées, de discuter des défis et des opportunités qui se présentent à nous. Nous travaillerons ensemble pour améliorer la gouvernance et renforcer l’intégration régionale », a-t-elle précisé.

Elle a également insisté sur la nécessité d’une collaboration étroite entre les Directions et Divisions pour construire un avenir plus solide et prospère pour la région. « En collaborant de manière étroite entre elles, ces Directions et Divisions contribueront à construire un avenir plus solide et plus prospère pour notre région. Leur engagement envers la démocratie, les droits de l’homme et le développement durable est un moteur essentiel de notre progrès commun », a conclu la présidente.

Cette initiative de prise de contact vise à renforcer la cohésion et l’efficacité du parlement de la CEDEAO, tout en promouvant un dialogue constructif et une intégration régionale accrue.