Accueil A la une Deuxième Session Extraordinaire de la CEDEAO à Kano : Mme Memounata Ibrahima...

Deuxième Session Extraordinaire de la CEDEAO à Kano : Mme Memounata Ibrahima Élue Présidente du Parlement Communautaire

11
blank

La deuxième session extraordinaire du Parlement de la CEDEAO s’est tenue à Kano, au nord-ouest du Nigéria, du 20 au 25 mai 2024. Cette session a été marquée par l’adoption de nouvelles règles de procédure parlementaire, visant à améliorer le travail des députés et à renforcer la crédibilité de cette institution dans son rôle consultatif d’aide à la décision de la Commission et de la Conférence des chefs d’État.

L’un des moments forts de cette session a été l’élection de Mme Memounata Ibrahima, députée du Togo, à la présidence du Parlement communautaire pour la 6e législature (2024-2028). C’est la première fois qu’une femme accède à ce poste prestigieux, soulignant l’importance croissante de la parité et de l’inclusion des femmes dans les hautes instances décisionnelles de la région.

Bien que la présidence du Parlement communautaire suive un principe de succession tournante, l’Honorable Memounata Ibrahima doit sa promotion à son engagement politique et à son leadership. Élue plusieurs fois députée au Togo, elle a également occupé le poste de 3e vice-présidente du Parlement de la CEDEAO durant la 5e législature. Son élection par acclamation témoigne de sa disponibilité à servir l’organisation régionale et de son engagement au sein de l’association des femmes parlementaires de la CEDEAO, ECOFEPA.

Mme Ibrahima doit également cette réussite au soutien du président togolais, Faure Gnassingbé, dont la politique de promotion du genre est notable. Dans son discours d’investiture, précédé par la clôture de cette session, elle a salué le président togolais pour cette politique visionnaire. Elle a également exprimé son souhait de recevoir l’accompagnement du président en exercice de la CEDEAO, le Nigérian Ahmed Tinubu Bola, du président de la Commission, Omar Alieu Touray, ainsi que de l’ensemble des députés et du personnel administratif du Parlement pour mener à bien sa mission.

Cette session extraordinaire s’achève donc sur des perspectives prometteuses pour le Parlement de la CEDEAO, avec un leadership renforcé et une détermination renouvelée à œuvrer pour le bien-être des peuples de la région.