Accueil A la une FOOT – CHEIKH DIOUF, DTD DE DIOURBEL : « Aliou Cissé a un...

FOOT – CHEIKH DIOUF, DTD DE DIOURBEL : « Aliou Cissé a un bilan passable »

3
blank

Le Sénégal a signé sa quatrième victoire d’affilée en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017, hier, en s’imposant (1-2 ; 4ej.) au Niger. Le directeur technique départemental (DTD) de Diourbel, Cheikh Diouf, estime qu’il y a beaucoup de choses à   parfaire dans cette équipe.

 

Comment vous analysez le jeu produit par l’équipe du Sénégal dans la double confrontation contre le Niger ?

L’équipe a fait l’essentiel en remportant les deux rencontres (aller et retour) contre le Niger. Aujourd’hui (hier), le Sénégal a joué le bloc bas avec beaucoup de récupérations de balles au milieu de terrain par Idrissa Gana Guèye et Cheikh Ndoye. On a noté aussi les bonnes anticipations de Kalidou Koulibaly et la présence des latéraux. Le jeu du Sénégal n’était pas convaincant mais cela est dû à   plusieurs éléments comme la mauvaise qualité de la pelouse et la chaleur. Cette dernière a causé la fatigue et l’épuisement des Sénégalais dans les dernières minutes. Mais ils ont su négocier la rencontre. Le Niger a failli égaliser en fin de match. Donc sur ce point, la fédération doit revoir l’heure des rencontres à   domicile. Depuis deux ans, nous jouons à   Léopold S. Senghor à   19 heures alors que la plupart des pays africains programment leur match l’après-midi. L’harmonisation des heures des matches est une nécessité car il y a les changements climatiques qui nous attendent à   l’extérieur.

En regardant l’équipe jouer, on a l’impression que ça ne progresse pas. Qu’est-ce qui explique cela ?

Le jeu du Sénégal ne progresse pas car il y a un manque de solidarité et de cohésion dans cette équipe. C’est un handicap parce que le football actuel exige une bonne entente pour une interprétation exacte des lignes offensives et défensives. On a péché à   ce niveau aujourd’hui (hier). Il faut qu’Aliou Cissé instaure la solidarité dans le groupe. Il doit aussi travailler sur l’état d’esprit de l’équipe. On ne peut pas réussir une bonne conservation du ballon sans un bon état d’esprit et une bonne cohésion. Il y a beaucoup de choses à   parfaire dans cette équipe. L’encadrement technique doit aider Aliou Cissé à   apporter les changements idoines.

Quel bilan tirez-vous sur l’an un d’Aliou Cissé à   la tête de l’équipe nationale ? 

Il a un bilan passable. Le constat, c’est que l’équipe gagne facilement face à   ses adversaires jugés petits ou moyens mais elle est souvent en difficulté devant les grands. Certes, Aliou Cissé n’a pas encore perdu en match officiel mais il a enregistré deux défaites en rencontres amicales face à   l’Algérie et à   l’Afrique du Sud.  Donc le bilan n’est du tout rose. Il n’a qu’à   redoubler d’efforts car après la phase retour des éliminatoires de la Can 2017, nous aborderons les qualifications du Mondial, Russie 2018.

 

 

OUMAR BAYO BA    (  sen360.fr )