Accueil A la une Le pape tend la main aux divorcés remariés, pas aux homos

Le pape tend la main aux divorcés remariés, pas aux homos

8
blank

Dans son «exhortation apostolique» rendue publique ce vendredi midi, le pape François reconnaît la valeur de certaines union libres stables et appelle à l’intégration des divorcés remariés (sans évoquer l’accès à la communion). Aucun changement en revanche sur le statut des homosexuels

Le pape François a rendu public vendredi un texte très attendu sur la famille dans lequel il tend la main aux personnes «en situation irrégulière» dans l’Eglise catholique, dont les nombreux divorcés remariés, mais qui décevra les homosexuels. Le pape répond ainsi en partie aux attentes de ces divorcés remariés civilement, en appelant à leur intégration dans l’Eglise, sans toutefois toucher à la doctrine. Dans le même esprit, il reconnaît une valeur à certaines unions libres, mais uniquement celles entre un homme et une femme, et fondées sur la stabilité. Cette «Exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia du Saint-père François aux évèques, aux prêtres et aux diacres, aux personnes consacrées, aux époux chrétiens et à tous les fidèles laïcs sur l’amour dans la famille sur la famille et le mariage», son nom complet, était très attendue, après deux synodes (assemblées d’évêques) qui avaient en 2014 et 2015 illustré les profondes divisions de l’Eglise sur sa réponse aux évolutions sociétales.