in , ,

Main mise sur les appartements de Karim Wade et Ibrahim Aboukhalil dit Bibo Bourgi à Paris, l’état du Sénégal débouté par la justice française.

L’audience visant à déterminer si l’arrêt de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) peut être exécuté en France autrement dit si les biens de Karim et de Bibo peuvent être saisis au profit des autorités sénégalaises, le Tribunal de grande instance de Paris a tranché en faveur du fils de l’ancien président sénégalais et de son ex-codétenu, Ibrahima Aboukhalil dit Bibo Bourgi. Wade-fils et Bibo Bourgi restent propriétaires de leurs biens.  Dans son délibéré  de ce lundi matin, le Tribunal de grande instance de Paris tranche en faveur de Karim et Bibo. Ils  gagnent ainsi leur bataille contre l’Etat du Sénégal sur l’affaire des deux appartements situés dans le 16ème arrondissement à Paris, que l’Etat du Sénégal avait saisi exécution de l’arrêt de la Cour de répression de l’enrichissement illicite. La Crei  avait condamné l’ancien ministre et l’homme d’affaires pour enrichissement illicite et complicité de ce délit . L’Etat du Sénégal  vient d’être débouter et sa demande au niveau de la 32 ème chambre du tribunal de grande instance de Paris a été rejetée en bloc en même temps que toutes ses requêtes.

 

 

What do you think?

Written by La rédaction

Société : Naufrage du bateau le Joola , 14 ans déjà !

Appel : Magal Serigne Abdou Khadre Mbacké , le 4 octobre 2016 Chez Serigne Ismaël Mbacké à Sourah