Accueil A la une La comédienne Bébé Aicha serait en danger en Arabie Saoudite ! Finalement...

La comédienne Bébé Aicha serait en danger en Arabie Saoudite ! Finalement elle se signale au Koweït

11
blank

Ahmed Aidara explique dans son émission teuss la mésaventure de la comédienne bébé Aicha

Audio
https://youtu.be/PXQp4npKyS4

 

Annoncée en danger en Arabie Saoudite: Bébé Aïcha se signale au…Koweït

Ce qui n’était qu’une rumeur est apparu vrai. La comédienne Aïssatou Sow dite Bébé Aïcha est bel et bien partie dans le Golfe arabique, devenu depuis quelques temps la destination de rêve des Sénégalaises.
De l’art à l’exil. Tel pourrait être le prochain film dans lequel la comédienne Bébé Aïcha tiendrait le rôle principal. Aissatou Sow de son vrai nom a laissé passion et parents pour émigrer au…Koweit et non en Arabie Saoudite comme dit hier. La comédienne, désormais domestique dans un R+3, l’a elle-même reconnu à travers l’émission “Teuss” du vendredi 15 janvier.

Cependant, elle nie être dans de mauvaises conditions. En effet, à la faveur du témoignage glaçant d’une femme qui s’est réjoui de s’être échappé d’Arabie Saoudite où elle a frôlé la démence à cause de la maltraitance subie chez une lesbienne qui était censée être son employeuse, les présentateurs de l’émission phare de ZIK FM ont eu peur pour la comédienne. Mais cette dernière assure qu’elle est bien traitée au Koweït.

“Je mange à ma faim et je me porte à merveille”, rassure-t-elle. Un témoignage qui pourrait bien être commandité par ses convoyeurs si l’on sait les méthodes peu catholiques de ces derniers.

Quoiqu’il en soit, l’ancienne épouse de Ngagne dans un sketch qui passait sur la RTS lors du mois de Ramadan, ne semble pas avoir encore rencontré beaucoup de difficultés dans son pays d’accueil. Tout le contraire de celle qui a vendu la mèche de son voyage à Ahmed Aïdara.

“Au départ, je croyais partir pour la Grande Bretagne, mais j’ai été surprise d’apprendre que mon avion a atterri au Koweit. Mon passeport ainsi que tous mes papiers ont été confisqués à l’aéroport. Ensuite, j’ai été vendue au plus offrant. Je devais travailler comme une dingue alors que je ne mangeais pas bien. Je buvais du lait non sucré qui était pire qu’insipide, du pain sec etc. J’ai dû créer un boucan indescriptible pour être rapatriée au Sénégal”, révèle la dame qui accuse une parente de l’avoir mis dans cette situation.

 

 

 

 

Le portrait de l’artiste comédienne

VIDEO