Accueil A la une Cérémonie de Clôture de la Semaine du Patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba...

Cérémonie de Clôture de la Semaine du Patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba : Le Président Macky Sall salue l’héritage spirituel de Serigne Touba et appelle à sa préservation

9
blank

La cérémonie de clôture de la Semaine du Patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba s’est tenue ce samedi 6 janvier 2024, au prestigieux King Fahd Palace. Une manifestation marquée par la présence du chef de l’État Macky Sall, qui a tenu à saluer l’organisation exemplaire de l’événement et à souligner l’importance de préserver l’héritage spirituel du vénéré Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

En ouverture de son discours, le Président Sall a exprimé ses remerciements et ses félicitations au khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, pour la réussite de la semaine dédiée au patrimoine du fondateur de la confrérie mouride. Il a souligné l’importance de cet événement en tant que célébration de l’héritage historique du Sénégal, mettant en avant sa dimension spirituelle, composante majeure de notre pays.

Le thème choisi pour ces journées, « Le patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba, une opportunité pour l’humanité », a été qualifié de pertinent et d’actuel par le président. Il a rappelé que Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké incarnait des valeurs universelles telles que le courage physique, le travail acharné, et l’élévation spirituelle et intellectuelle. Des valeurs, selon lui, qui restent d’une actualité brûlante face aux défis actuels de l’humanité, marquée par l’ignorance, l’obscurantisme, les extrémismes, et l’égo surdimensionné.

Le Président Sall a souligné que Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké a combattu ces contre-valeurs tout au long de sa vie, célébrant Dieu par la pensée et l’action. Il a mis en avant le parcours exceptionnel du vénéré Cheikh, ses voyages à la quête du savoir et de l’élévation spirituelle, ainsi que son combat intérieur contre les servitudes matérielles, illustrant le concept de « jihad al nafs » ou le combat contre soi par l’effort spirituel. Et

Les valeurs incarnées par Serigne Touba, a souligné le Président, sont universelles, transcendant les barrières géographiques, culturelles, identitaires et temporelles. Il a appelé à relever le défi que Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké nous lance à travers son œuvre, en restant dignes de son héritage et en conformant nos actes à ses enseignements.

Le chef de l’État a alerté sur les tendances actuelles visant à remettre en cause la pratique de l’islam, particulièrement en s’attaquant aux confréries. Il a appelé à combattre fermement ces tendances et à protéger l’héritage spirituel du pays. Le Président Sall a souligné que les vrais enjeux de cette semaine du patrimoine résident dans la préservation et la transmission de l’héritage spirituel, un appel qu’il a lancé à toutes les confréries.

En conclusion, le Président a salué le Ministre Aliou SOW et son équipe pour leur engagement dynamique dans l’organisation de cette manifestation historique. Il a annoncé le soutien de l’État pour la création d’un Musée dédié à la conservation du legs de Serigne Touba, ainsi que l’acquisition de photographies du Cheikh.

Cette cérémonie de clôture a connu un grand succès, marqué par l’engouement populaire qu’elle a suscité. Le Président Sall a exprimé sa gratitude envers les organisateurs et a formulé des vœux pour que les enseignements de Khadimou Rassoul et de tous les guides religieux continuent de guider le peuple sénégalais sur la voie du droit chemin. Une semaine dédiée au patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba qui laisse un héritage précieux, appelant à une préservation constante et à une transmission aux générations futures.

Voici in extenso le discours du président Macky Sall

 » Je voudrais d’abord rendre grâce à Dieu et adresser mes salutations chaleureuses et mes vives félicitations au khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, pour l’organisation réussie de cette semaine dédiée au patrimoine du vénéré Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. J’ai tenu à être présent à cette cérémonie pour renouveler, une fois de plus, mon attachement à l’héritage historique de notre pays, dont la dimension spirituelle est une composante majeure, qui mérite d’être connue, valorisée et célébrée. C’est tout le sens que je donne à cet évènement. Le vénéré Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké a incarné toute sa vie durant, les valeurs élevées de courage physique, de travail acharné et d’élévation spirituelle et intellectuelle. Ces valeurs forment un tout inséparable de sa vie et de son œuvre. D’où la pertinence et l’actualité du thème de ces journées : Le patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba, une opportunité pour l’humanité.

Aujourd’hui, notre humanité est blessée par les contre valeurs de notre temps : l’ignorance, l’obscurantisme, les extrémismes de tous bords et l’égo surdimensionné ; autant de contre valeurs
que le vénéré Cheikh combattait par son mode de vie et sa plume, célébrant Dieu par la pensée et l’action. Il a enduré des épreuves et voyagé à la quête du savoir et de l’élévation spirituelle. Et plus difficile encore, en elle-même était un voyage intérieur qui libère l’homme des servitudes matérielles, pour aller à la conquête de soi, vaincre ses peurs et ses doutes, dominer ses instincts et son égo, avoir le triomphe modeste, se relever de ses épreuves et repartir encore plus fort et plus loin. Tel est l’héritage authentique de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké : c’est ce que les oulémas appellent communément le jihad al nafs, c’est-à-dire le combat contre soi par l’effort spirituel.

 Les valeurs que Serigne Touba a incarnées toute sa ve relèvent de l’Universel, parce qu’elles touchent les cœurs et les esprits par-dessus les barrières géographiques, culturelles, identitaires et temporelles.
En nous laissant ce prestigieux héritage, le Cheikh nous lance un grand défi à travers son œuvre. Au-delà du rituel de célébration légitime de son patrimoine, nous relèverons ce défi en restant dignes de son héritage, en conformant nos actes à ses enseignements. Cela veut dire que nous devons effectuer notre propre voyage intérieur pour nous inspirer de ses
enseignements et protéger son héritage contre les maux de notre époque : l’gnorance, l’obscurantisme, la violence physique et verbale, l’extrémisme, la manipulation et le dénigrement inacceptable de nos confréries. Tous, ensemble, nous devons défendre haut et fort notre patrimoine spirituel historique et le transmettre à nos enfants. C’est un appel que je lance d’ailleurs à toutes nos confréries, dans l’esprit de mon message à la nation à l’occasion du nouvel An.

Il y a aujourd’hui des courants de pensée et des forces déterminés à remettre en cause notre pratique de l’islam en s’attaquant à nos confréries. C’est une tendance qu’il faut prendre très au sérieux, et qu’il faut combattre fermement, en lui opposant une détermination supérieure pour protéger notre héritage spirituel. Voilà, à mon avis, les vrais enjeux de cette semaine du patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba.
C’est dire qu’au-delà de l’évènement qui s’achève, le travail de valorisation et de conservation des enseignements du Cheikh doit continuer. Il est heureux que cette exposition s’inscrive dans cette dynamique en posant les jalons pour la création d’un Musée dédié à la conservation du legs de Serigne Touba.
L’Etat sera à vos côtés pour aider à l’édification de cette œuvre et procédera également à l’acquisition de photographies du Cheikh.

Je félicite le Ministre Aliou SOW pour son engagement dynamique, ainsi que ses équipes et les organisateurs de cet manifestation historique dont le succès est à la mesure de l’engouement populaire qu’il a suscité. Puissent les enseignements de Khadimou Rassoul et de tous nos guides religieux continuer de raffermir nos cœurs et d’illuminer nos esprits sur la voie du siraat al mustaqiim. Je vous remercie de votre attention ».