Accueil A la une La grotte de Ngor : un lieu de recueillement pour les disciples...

La grotte de Ngor : un lieu de recueillement pour les disciples de Seydina Limamou Laye

7
blank

Ce week-end à Dakar, la grotte de Ngor a été le point de convergence de nombreux pèlerins venus célébrer l’Appel des Layènes. Pour les disciples de Seydina Limamou Laye (1843-1909), il est inconcevable d’effectuer le pèlerinage annuel dédié à ce guide spirituel sans visiter cette célèbre cavité et s’y recueillir.

Située près de la pointe des Almadies, la grotte de Ngor est considérée comme le symbole de la pureté layène par les disciples et les descendants de Seydina Limamou Laye, également connu sous le nom de « Le Mahdi », l’envoyé d’Allah.

À l’entrée de la grotte, une longue file de pèlerins s’étend, tous désireux d’observer la trace d’un pied droit, celui du guide religieux fondateur de l’ordre soufi des Layènes, selon le conservateur du site situé au bord de l’Atlantique.

Pour accéder à l’intérieur de la grotte, les visiteurs empruntent une échelle longeant un couloir étroit, composé de roches volcaniques noires. Une fois à l’intérieur, ils se dirigent vers une bande de sable servant de tapis, où se déroulent les moments de méditation et de recueillement.

Selon les fidèles, c’est en cet endroit que l’âme du guide de la communauté layène aurait séjourné avant son apparition à Yoff, un village situé au bord de l’Atlantique. Cette grotte revêt donc une importance spirituelle majeure pour les Layènes, qui y trouvent un lien profond avec leur guide spirituel et une source d’inspiration dans leur quête de spiritualité et de pureté.

Le pèlerinage à la grotte de Ngor demeure ainsi un moment sacré et empreint de significations pour les fidèles, qui y trouvent force, réconfort et connexion avec leur héritage spirituel.